Edito de la semaine

LA RÉFORME DES RETRAITES.

2-PROSPECTIVE AU RÉTROVISEUR

Le rétroviseur est un instrument essentiel de la gouvernance d’une automobile et du pilotage politique. Il faut le regarder souvent, mais jamais très longtemps. Si Ésope l’avait connu, il en aurait fait quelque fable.

Mais la moralité de la politique, qui fut à l’ordre du jour d’hier, a déjà changé de nom aujourd’hui. Nul ne sait ce que sera devenue la morale quand « la fabula sera actée ».

La communication de nos gouvernants nouveaux pour promouvoir leur nouvelle méthode réformatrice fait penser à l’annonce annuelle de l’arrivée du Beaujolais nouveau.

Les assemblages des produits de nos terroirs politiques et culturels vont confronter une cuvée d’œnologues un peu verts et les éternels chevaliers de la table ronde imbibés jusqu’à la moelle de doctrines du dix-neuvième siècle.

Une nouvelle fois, les débats vont porter sur la mise en tutelle des capitaux et des projets, sur la destination à donner à chaque euro, produit ou dépensé, sur la régie des entreprises comme des ateliers nationaux, sur les temps de travail, sur les modalités et les contreparties des licenciements, sur la résilience des statuts des travailleurs, sur les missions et sur l’organisation des grands services publics de ceci ou de cela, sur l’unification des retraites…

Nous avons ici tenté d’exposer la complexité, les difficultés, et finalement la vanité, de vouloir unifier les systèmes de retraite par une sorte de barème universel, équitable, non bureaucratique qui s’adapterait à la diversité croissante des situations.

En extrapolant l’évolution de la société on peut en inférer que nos dirigeants seront déboutés par les réalités et rebutés par leur prétention de se substituer aux citoyens pour conduire leur vie.

Certes, il y aura toujours une part de la population qui, par handicap, accident, ignorance, incompétence, imprévoyance, négligence, inintelligence ou paresse, sera toujours hors d’état de se prendre en charge. Mais cela ne justifie pas de mettre en curatelle cette autre part du peuple (de l’ordre de deux citoyens sur trois) qui, par son savoir et ses savoir-faire, pourra mieux et à moindre coût que quiconque, maîtriser sa vie en tous ses âges, établir ses proches, contribuer au bon fonctionnement de la société.

L’allongement de la durée de la vie, les misères de la vieillesse, l’enchérissement des produits innovants, la concurrence internationale, les exigences nouvelles des pays émergents, nous conduiront à de douloureuses révisions et à des réveils brutaux.

Il s’agit en somme de mettre fin à ce mépris de l’homme inhérent à un certain socialisme militant ou opinant, de mieux promouvoir enseignement et formation, de miser sur la responsabilité, d’encourager l’initiative, de bannir l’outrecuidance du personnel politique.

Au risque de faire hurler les bien-pensants, j’ose dire qu’en ce monde où fleurissent les fonds de pension, notre vieux système de retraite par répartition est voué au dépérissement. Il faudra bien, tôt ou tard, l’ouvrir au marché plus directement et autrement que par des emprunts et des obligations d’état.

Tant pis si les inspecteurs des finances, qui se prennent pour Jeanne d’Arc, décident de me brûler sur la place du marché ! Je suis prêt à restituer tout mon carbone à l’univers.

Mais déjà les brumes de la concertation obscurcissent le ciel de l’été. Le rétroviseur sera clair, le pare-brise embué. Ceux qui n’aiment pas l’argent essaient de le lamper à toutes sources. Ils vont encore proposer que capitaux et projets soient mis en tutelle de l’état, que l’administration régente tout, que les entreprises soient traites comme des vaches à lait en batteries, que les travailleurs soient peu ou prou considérés comme des fonctionnaires, ou que les fonctionnaires soient considérés comme des salariés.

Cinq voies concurrentes ou associées se dégagent, si l’on peut dire : Une vraie réforme consentie, le statu quo qui nous est familier, des mesures inappropriées à la situation nationale et à l’évolution du monde, la dérive totalitaire, la poursuite dans la rue de la « négociation » avec d’autres moyens.

Peuple souverain, ta sortie du marasme dépend plus de l‘allant des entrepreneurs, que des actions collectives « es qualité » de ces institutions disqualifiées, par toi déléguées.

Pierre Auguste 
Le 21 juin 2017

 

Vive l'ambition

ambitionUn candidat malheureux aux élections présidentielles a dit “Le travail va se faire plus rare”...

Excepté “ce qui est pénible”,  “qui force à se lever tôt le matin” et qui peut “provoquer un burn-out”… sait-il vraiment ce dont il s’agit ?


En physique, le travail d’une force, c’est le produit d’une force appliquée à un objet, par la distance de déplacement de cet objet. Autrement dit : c’est de l’énergie qui permet de déplacer une certaine masse sur une certaine distance.

Peu de travail : petit objet déplacé et/ou petit déplacement, peu d’énergie déployée donc peu de moyens mis en oeuvre qui donnent peu de résultats.
Grand travail : gros objet déplacé et/ou grand déplacement, beaucoup d’énergie déployée, beaucoup de moyen mis en oeuvre et au bout du compte, normalement, beaucoup de résultats...

Lire la suite...

 

Lettre ouverte à mes amis Facebook

Tribune : Lettre ouverte à mes amis Facebook

 

Ce message est destiné à tous mes amis Facebook dont j’ai lu patiemment, et parfois stoïquement, pendant des semaines de campagne, les posts engagés.
Certains ont transformé mon mur en panneau d’affichage électoral en collant affiche sur affiche (souvent sur leurs propres affiches de propagande).
D’autres m’ont fait me protéger au fond de ma tranchée pour éviter les boules puantes balancées comme des grenades depuis des sites plus que nauséabonds.
Certains m’ont surpris par leur intolérance, leur sectarisme et leur fanatisme, d’autres pas.
Je vous rassure, si vous êtes en mesure de lire ceci, c’est que je ne vous ai pas sortis de ma liste d’amis car je vous aime bien quand même.

Personnellement, je n’attendais pas grand chose du résultat et je n’en n’attends toujours pas grand chose tellement ce qui est à changer doit sortir des esprits de chacun et non des urnes.

Cependant, j’ai eu envie de vous écrire car je me suis demandé ce que j’aurais fait si certaines configurations de 2eme tour s’étaient présentées. Je sais que j’aurais été déçu, dans certains cas j’aurais été, comme certains d’entre vous, en colère.
Comme certains d’entre vous, j’aurais certainement été tenté par l’abstention ou le vote blanc.

J’en appelle à votre sang-froid et à votre sagesse car chacun de vous en a, dans sa diversité et son authenticité. L’émotion de la déception va retomber vite au regard des 5 ans que nous allons passer avec le dirigeant que le peuple choisira.
Ce dirigeant aura des réformes complexes à mener pour relancer l'éducation, l’économie et l’emploi et réduire les inégalités dans un monde qui globalement ne fait pas de cadeaux aux faibles. Il ne pourra pas les mener seul.

Celui qui peut réussir sera celui qui ouvrira le plus les bras aux autres.
Faites ce que vous voulez mais, s’il vous plaît, votez.

 

Les enchainements catastrophiques

 

29 Juillet 1967, L’USS Forrestal, un porte avion américain en mission travaille dans un certain climat de routine. Les procédures de sécurité ne sont pas appliquées. La désinvolture et la décontraction conduisent des opérateurs à perdre conscience des énergies en jeu.


Soudain, une roquette est déclenchée par erreur. Il s’ensuit un enchaînement dramatique d’explosions, d’incendies et de destructions. La chaîne de commandement est détruite, les experts en incendie sont anéantis, les systèmes tombent les uns après les autres comme des dominos.
Une video a été tournée pendant cet événement.


Ce porte-avion est un cas d’école, huis clos, un système représentatif de tout système susceptible de s’auto détruire si certaines conditions sont remplies.
Un cas à écouter, comprendre et méditer...

 

http://gestion-des-risques.enligne-fr.com

 

 

L'éthique est elle morte ?

renaissanceCertains tentent de nous expliquer que l’éthique est “passée de mode” : lois des affaires, lois de la politique, loi du système, ils veulent nous faire croire que toute chose non interdite par la loi est de facto autorisée. Ils pensent que la dureté du monde justifie l'évitement des contraintes s’appliquant à chacun, que ce qu’ils obtiennent du système est dû dès lors qu’ils peuvent décider de se l’octroyer, de ne pas appliquer à soi les efforts demandés aux autres.
Le parfum suranné de la morale les fait sourire.

Comment caractériser l’éthique ?

L’éthique est le respect d’une priorité pour le bien commun et le bien des autres avant l’intérêt particulier.

Elle est un parfait alignement entre les arrières pensées, la pensée, les paroles et les actes et derrière ceci la volonté de ne pas tromper autrui.
Elle est le respect de la parole donnée.
Elle est de s’appliquer à soi même ce qui est demandé aux autres.
Elle est la remise en question de soi, sans concession, lors de situations d’échecs.
Elle est le respect de la notion de responsabilité, c’est à dire assumer les conséquences de ses actes.
Elle est le ciment d’une société.


Par glissements successifs, son défaut entraîne la corruption généralisée. Dans un système pyramidal, une personne corrompue à quelque niveau que ce soit dans la pyramide, “intoxique” ceux qui lui sont subordonnés. Si par malheur la tête est corrompue, toute la pyramide devient corrompue.
La corruption peut prendre de multiples formes : des plus amples aux plus insignifiantes en apparence. Toutes les formes concourent à la méfiance de l’autre, la défiance et finalement la crise.
La crise est la conséquence de la mise à l’écart de l’éthique car la crise est la conséquence du manque de confiance

L’éthique amène la confiance. La confiance facilite les échanges et redonne vie à l’économie...

Lire la suite...

 

La ténacité Enligne

 

 

http://enligne-fr.com

 

L'agilité enligne

 

http://enligne-fr.com

 

La mobilité enligne

 

http://enligne-fr.com

 

 

Normandie enligne

 

http://enligne-fr.com/normandie

 

 

Calvados enligne

 

http://enligne-fr.com/calvados

 

 

Bayeux enligne

 

http://enligne-fr.com/bayeux

 

 

Caen enligne

http://enligne-fr.com/caen

 

 

Lyon enligne

http://enligne-fr.com/lyon

 

 

Analyse de cause au service de la compréhension

complexiteEn technique d’analyse de causes, il est nécessaire d’étudier l'enchaînement des faits pour comprendre ce qui est.

Un angle d’attaque, peu pratiqué en particulier par la sphère médiatique, porte sur l’analyse de la non existence de certains faits dans les enchaînements étudiés.

L’actualité nous apporte tous les jours des exemples de ces analyses tronquées.

 

Un dossier portant sur des actes moralement contestables commis par un candidat à l’élection présidentielle française est communiqué à la presse 2 mois avant une élection présidentielle et 1 mois après des primaires d’un parti politique.

Les faits portent sur une période de 185 mois répartis entre Avril 1986 et Novembre 2013.

Lire la suite...

 

Pub enligne

 

Enligne remercie ses 36.000 abonnés Facebook

Enligne-fr.com remercie ses 36.000 abonnés Facebook
https://www.facebook.com/cvemploimissionstageenligne

Mis à jour ( Mercredi, 22 Mars 2017 20:51 )

 

Nouvelle forme du magazine Enligne

Enligne a changé la maquette de son magazine.

magazine

Enligne vient de changer la maquette de son magazine.
Vous pouvez la voir ici

http://enligne-fr.com/magazine

 

Pub de Enligne

La nouvelle pub de Enligne

 

Enligne en quelques chiffres et dates

Enligne en quelques chiffres et dates

 

Enligne vous souhaite une bonne année 2017


2017Des signes de reprise ont été perceptibles depuis quelques mois.
Ils n'épongent pas encore le déficit gigantesque de création d'activité de ces dernières années.
Ce déficit provient-il d'un déficit de rêves ou d'un déficit de réalisme ?

Nous souhaitons à chacun des rêves : les plus simples et les plus magnifiques.
Nous souhaitons à chacun la réalisation de ses rêves : des plus simples aux plus extraordinaires.
Tous les rêves sont réalisables si l'envie et la volonté sont là.
Tous les rêves sont réalisables si chacun n'en empêche pas la réalisation.

Enligne vous souhaite une bonne année 2017.

 

35.000 followers



merci35.000 Followers sur notre page facebook 

Vous êtes 35.000 à nous suivre sur notre compte facebook https://www.facebook.com/cvemploimissionstageenligne

Le rythme de plus de 2.000 par semaine se poursuit et s'accélère

Continuez de vous inscrire directement sur nos sites : Soyez en bonne place dans notre candidathèque et mettez à jour votre cv régulièrement.

N'oubliez pas que plus d'un tiers de nos clients achètent des abonnements d'accès à la cv-thèque sans passer d'annonce.

 

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>

Page 1 de 8

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
136 Visiteurs connectés